Variabilité de l’hémoglobine glyquée et mortalité globale

La variabilité de l'hémoglobine glyquée est un prédicteur fort de la mortalité globale

Sheng C.S. et al. Prognostic significance of long-term HbA1c variability for all-cause mortality in the ACCORD trial. Diabetes Care 2020 ; 43 : 1185-1190. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32229597/

L'association entre une variabilité importante de la glycémie et la mortalité globale a été évaluée dans de nombreuses études épidémiologiques mais rarement validée dans les essais cliniques utilisant des médicaments hypoglycémiants.
Les chercheurs de l'étude ACCORD (Action to Control Cardiovascular Risk in Diabetes) ont cherché à identifier la signification pronostique en termes de mortalité de la variabilité de l'hémoglobine glyquée d'une visite à l'autre chez les patients traités dans l'étude ACCORD.
Le risque de la mortalité globale en relation avec la variabilité à long terme de l'hémoglobine glyquée d'une visite à l'autre, exprimé en coefficient de variation, en variabilité indépendante de la moyenne et en variabilité réelle moyenne à partir du 8ème mois jusqu'à la transition de la partie intensive à la partie standard du traitement hypoglycémiant, a été étudié.
Dans l'étude ACCORD, les participants âgés de 40 à 79 ans avaient un diabète de type 2 et une hémoglobine glyquée ≥ 7.5 %, des antécédents cardiovasculaires ou des facteurs de risque et ont reçu, de manière randomisée, soit un traitement hypoglycémiant intensif visant une hémoglobine glyquée < 6 % ou un traitement plus standard dont l'objectif était une hémoglobine glyquée entre 7 et 8 %.
En comparaison avec le groupe recevant un traitement standard (visant une HbA1c entre 7 et 8 %) et portant sur 4 728 sujets, le traitement intensif (4 755 sujets) avait une hémoglobine glyquée moyenne significativement inférieure (6.6 % vs 7.7 %, p < 0.0001). Ils avaient aussi un coefficient de variation de l'hémoglobine glyquée, une variabilité indépendante de la moyenne et une variabilité réelle moyenne inférieurs (p < 0.0001). En analyse multivariée, tous les indices de variabilité d'HbA1c étaient significativement associés à la mortalité totale chez tous les patients, aussi bien dans le groupe « traitement standard » que dans le groupe « traitement intensif », analysés séparément. Les hazards ratios pour une augmentation de 1SD de la variabilité de l'hémoglobine glyquée pour la mortalité globale étaient de 1.19 dans le groupe intensif et de 1.23 dans le groupe traitement standard. Le troisième tertile de la moyenne de l'HbA1c et de la variabilité indépendante de la moyenne avait une mortalité globale significativement supérieure (HR = 2.05 ; 1.17 – 3.61, p < 0.01) et uniquement dans le groupe traité de manière intensive.
En conclusion, la variabilité à long terme de l'hémoglobine glyquée d'une visite à l'autre est un prédicteur fort de la mortalité globale. L'HbA1c, la variabilité indépendante de la moyenne, combinées avec l'HbA1c moyen, confèrent un risque accru de mortalité globale dans le groupe traité de manière intensive.

| Imprimer | E-mail

Sky Poker review bettingy.com/sky-poker read at bettingy.com