Effet du liraglutide sur les événements cardiovasculaires chez les sujets âgés

Diabète de type 2 : l'effet du liraglutide sur les événements cardiovasculaires se confirme aussi chez les sujets âgés.

Gilbert M.P. et al. Effect of liraglutide on cardiovascular outcomes in elderly patients : a post hoc analysis of a randomized controlled trial. Ann Intern Med 2019 ; 170 : 423-426.

Les comorbidités et les complications associées au diabète de type 2 augmentent avec l'âge, rendant les décisions concernant le traitement des sujets âgés diabétiques difficiles, ce d'autant que les médicaments ont potentiellement des effets secondaires. D'autre part, les essais cliniques ont malheureusement assez peu étudié les sujets âgés de plus de 75 ans, qui sont souvent exclus des essais thérapeutiques, en particulier pour les agonistes du GLP1.

L'objectif de l'analyse post-hoc de l'étude LEADER a été d'évaluer les effets cardiovasculaires du liraglutide en comparaison du placebo chez les patients âgés de plus de 75 ans et chez les sujets âgés de 60 à 74 ans ayant des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires ainsi que chez les patients de moins de 60 ans ayant des pathologies cardiaques. L'étude LEADER, publiée en 2016 dans le N Engl J Med. était un essai randomisé, contrôlé, comparant liraglutide et placebo. Sur les 9 340 patients assignés de manière randomisée dans l'essai LEADER, 836 avaient plus de 75 ans, 6 183 avaient 60 à 74 ans et 2 321 avaient moins de 60 ans.
Les événements cardiovasculaires majeurs sont survenus plus fréquemment chez les patients âgés de plus de 75 ans en comparaison de ceux âgés de 60 à 74 ans et cela quel que soit le traitement. Les patients âgés de plus de 75 ans avaient une réduction de 34 % du risque de survenue d'événements cardiovasculaires majeurs et une réduction de 29 % du risque d'événements cardiovasculaires majeurs étendus sous liraglutide en comparaison du placebo. Ces réductions semblaient moins importantes chez les patients âgés de 60 à 74 ans. En effet, la réduction du risque de mortalité globale sous liraglutide en comparaison du placebo était de 35 % chez les patients âgés de plus de 75 ans vs 6 % chez les patients âgés de 60 à 74 ans.
Globalement 63.5 % des patients de plus de 75 ans ont rapporté des effets secondaires graves en comparaison de 49.5 % chez les patients âgés de 60 à 74 ans sans qu'il y ait de différence notable entre le traitement et le placebo. Dans le groupe liraglutide, les patients avaient plus souvent des troubles gastro-intestinaux (46.6 % vs 33 % sous placebo). L'incidence de lithiase était également supérieure (10 % vs 6.3 %).
En conclusion, même dans cette population âgée de plus de 75 ans, le liraglutide en comparaison du placebo semble réduire le risque d'événements cardiovasculaires majeurs et la mortalité globale.

 

 

 

| Imprimer | E-mail

Sky Poker review bettingy.com/sky-poker read at bettingy.com