Obésité des enfants et son devenir

La plupart des enfants obèses entre 2 et 6 ans le restent ensuite

- Geserick M. et al Acceleration of BMI in Early Childhood and Risk of Sustained Obesity. N Engl J Med 2018 ; 379 : 1303-13.
- Freemark M. Determinants of risk for childhood obesity. N Engl J Med 2018 ; 379 : 1371-1372.

La prévalence globale de l'obésité chez les enfants et les adolescents reste très élevée et la prévalence de niveaux très élevés d'IMC pour l'âge chez les enfants augmente elle aussi.
La plupart des adolescents qui sont obèses le restent à l'âge adulte. Le début précoce de l'obésité est associé à l'émergence de complications liées à l'obésité, d'ordre métabolique et cardiovasculaire, même dans l'enfance et sont probablement responsables d'une augmentation du risque de décès à l'âge adulte. L'évaluation de l'âge auquel l'obésité se développe et la détermination de potentielles périodes critiques spécifiques au cours de l'enfance et de l'adolescence, caractérisées par une prise de poids accélérée et maintenue, sont donc importantes à connaître pour aider au développement de stratégies de prévention efficaces.
Afin d'évaluer l'âge de début de l'obésité, une équipe de Leipzig, en Allemagne, a mis en place une étude prospective et rétrospective de l'évolution de l'IMC au cours du temps dans un échantillon de la population de 51 505 enfants pour lesquels des mesures anthropométriques étaient disponibles dans l'enfance (0 à 14 ans) et l'adolescence (15 à 18 ans). Les dynamiques de l'augmentation annuelle de l'IMC, définies comme les variations de la déviation standard de l'IMC par an au cours de l'enfance, ont également été obtenues chez 34 196 de ces enfants.
En analyse rétrospective, cette étude montre que la plupart des adolescents ayant un poids normal ont toujours eu un poids normal au cours de l'enfance. Environ la moitié (53 %) des adolescents obèses ont été en surpoids ou obèses à partir de l'âge de 5 ans et le score de déviation standard de l'IMC a encore augmenté avec l'âge. Dans les analyses prospectives, pratiquement 90 % des enfants qui étaient obèses à l'âge de 3 ans sont en surpoids ou obèses à l'adolescence. Chez les adolescents qui étaient obèses, l'accélération maximale dans les augmentations d'IMC annuelles est survenue entre l'âge de 2 et 6 ans avec une augmentation supplémentaire du percentile d'IMC par la suite. Une accélération élevée de l'augmentation de l'IMC annuelle au cours des années précédant l'école (mais non au cours des années scolaires) est associée à un risque de surpoids ou d'obésité dans l'adolescence qui est 1.4 fois supérieur au risque chez les enfants qui ont eu un IMC stable. Le taux de surpoids ou d'obésité à l'adolescence est supérieur chez les enfants qui ont eu un poids de naissance élevé pour l'âge gestationnel à la naissance (43.7 %) en comparaison de ceux qui, à la naissance, avaient un poids approprié à l'âge gestationnel (28.4 %) ou à ceux qui avaient un poids inférieur à l'âge gestationnel (27.2 %), ce qui correspond à un risque d'obésité à l'adolescence 1.55 fois supérieur chez ceux qui avaient un poids supérieur à l'âge gestationnel au moment de la naissance en comparaison des autres groupes.
En conclusion, chez les adolescents obèses la prise de poids la plus rapide est survenue entre l'âge de 2 et 6 ans. La plupart des enfants qui étaient obèses à cet âge le sont restés à l'adolescence.

 

 

 

 

 

| Imprimer | E-mail

Sky Poker review bettingy.com/sky-poker read at bettingy.com