Diabète de type 2 et bon contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire : Pas d’excès de mortalité.

Les diabétiques de type 2 qui contrôlent bien leurs autres facteurs de risque cardiovasculaire n'ont pas d'excès de mortalité.

Rawshani A. et al. Risk Factors, Mortality, and Cardiovascular Outcomes in Patients with Type 2 Diabetes. N Engl J Med 2018 ; 379 : 633-44.

Les patients diabétiques sont à haut risque de décès et de complications cardiovasculaires en comparaison de la population générale. Dans le cadre du Registre National du Diabète Suédois, une équipe d'épidémiologistes a analysé si l'excès de risque de décès et d'événement cardiovasculaire chez les diabétiques de type 2 pouvait être réduit ou éliminé.

Une étude de cohorte a inclus 271 174 patients diabétiques de type 2 qui étaient enregistrés dans le Registre National du Diabète Suédois. Ils ont été appariés à 1 355 870 témoins sur la base de l'âge, du sexe et du lieu de résidence. Les patients ont été évalués en fonction des catégories d'âge et de la présence de 5 facteurs de risque classiques : hémoglobine glyquée élevée, LDL cholestérol élevé, albuminurie, tabagisme et hypertension artérielle.
Le suivi médian chez tous les participants de l'étude a été de 5.7 années au cours desquelles 175 345 décès sont survenus. Chez les diabétiques de type 2, l'excès de risque de complications a diminué graduellement pour chaque variable de facteur de risque amené dans l'objectif cible. Chez les patients diabétiques dont les 5 facteurs de risque étaient dans les objectifs thérapeutiques, le hazard ratio de décès, quelle qu'en soit la cause, en comparaison des témoins, était de 1.06 (IC 95 % = 1 à 1.12); le hazard ratio pour la survenue d'un infarctus du myocarde était de 0.84 (0.75 à 0.93) et le hazard ratio pour la survenue d'un accident vasculaire cérébral était de 0.95 (0.84 à 1.07). Le risque d'hospitalisation pour insuffisance cardiaque était constamment supérieur chez les patients diabétiques en comparaison des témoins (hazard ratio = 1.45 ; 1.34 à 1.57). Chez les diabétiques de type 2, une hémoglobine glyquée au-dessus de l'objectif était le prédicteur le plus fort d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus du myocarde. Le tabagisme était le prédicteur le plus fort de décès.
En conclusion, les patients diabétiques de type 2 qui ont 5 facteurs de risque classiques dans les objectifs thérapeutiques semblent avoir peu ou pas d'excès de risque de décès, d'infarctus du myocarde ou d'accident vasculaire cérébral en comparaison de la population générale.

| Imprimer | E-mail

Sky Poker review bettingy.com/sky-poker read at bettingy.com