Diabétique âgé de type 2 et risque d’hypoglycémie sévère

Diabétique âgé de type 2 avec une hémoglobine glyquée basse sous sulfamides hypoglycémiants ou insuline : attention à l'hypoglycémie sévère

Ling S. et al. Glucose control, sulfonylureas, and insulin treatment in elderly people with type type 2 diabetes and risk of severe hypoglycemia and death: an observational study. Diabetes Care 2021 ; 44 : 915-924.

Le contrôle glycémique chez les diabétiques de type 2 joue un rôle important dans la réduction du risque de pathologie cardiovasculaire. Cependant, le contrôle intensif de la glycémie visant à normaliser celle-ci n'a pas toujours été associé à une réduction du risque d'événement cardiovasculaire ou de mortalité dans les essais randomisés chez les diabétiques de type 2 et pourrait même être à l'origine d'hypoglycémies et de complications liées à l'hypoglycémie, en particulier chez les sujets âgés.

Afin d'estimer le risque relatif et absolu d'hypoglycémie sévère et de mortalité associée au contrôle glycémique, à l'utilisation de sulfamides hypoglycémiants ou au traitement par insuline chez les sujets âgés diabétiques de type 2, une équipe anglaise a identifié dans la base de données de soins primaires U.K. Clinical Practice Research Datalink, reliées aux données d'hospitalisation et de décès, les sujets âgés de plus de 70 ans ayant un diabète de type 2 entre 2000 et 2017. Les patients ayant trois hémoglobines glyquées consécutives < 7 % alors qu'ils étaient sous insuline et/ou sous sulfamides hypoglycémiants dans les 60 jours avant la 3ème hémoglobine glyquée (groupe exposé) ont été appariés avec des diabétiques de type 2 non exposés.

Parmi les 22 857 sujets inclus dans l'étude, dont 6 288, soit 27.5 % exposés et dont 5 659, soit 90 %, étaient sous sulfamides hypoglycémiants, 10 878 (47.6 %) sont décédés et 1 392 (6.1 %) ont eu des épisodes d'hypoglycémie sévère au cours du suivi. Comparé aux sujets non exposés, le hazard ratio ajusté chez les sujets exposés était de 2.52 (IC 95 % = 2.23 – 2.84) pour les hypoglycémies sévères, de 0.98 (0.91 – 1.06) pour la mortalité cardiovasculaire et de 1.05 (0.99 – 1.11) pour la mortalité non cardiovasculaire. Chez les sujets âgés de 70 ans, le risque au cours des 10 années d'hypoglycémies sévères était de 7.7 %, chez les sujets de 75 ans, il était de 8.1 %, chez les sujets de 80 ans, il était de 8.6 % et chez les sujets de 85 ans, il était de 8.4 % supérieur à celui des sujets non exposés alors que les différences de mortalité non cardiovasculaire allaient de 1.2 % (-0.1 à 2.5) chez les sujets de 70 ans, à 1.6 % (-0.2 à 3.4) chez les sujets de 85 ans. La prise de sulfamides hypoglycémiants et d'insuline était le prédicteur le plus net d'hypoglycémies sévères et de décès, plus que ne l'étaient le contrôle glycémique.
En conclusion, les sujets âgés ayant un diabète de type 2 et une hémoglobine glyquée basse sous sulfamides hypoglycémiants ou sous insuline ont un risque nettement supérieur d'hospitalisation pour hypoglycémie sévère mais n'ont pas d'augmentation claire du risque de mortalité.

 

 

 

| Imprimer | E-mail

Sky Poker review bettingy.com/sky-poker read at bettingy.com