Pommes de terre et risque de diabète de type 2

 La consommation de pommes de terre augmente le risque de diabète de type 2 !

Les pommes de terre sont très consommées dans les pays européens et aux Etats-Unis. Elles contiennent essentiellement de l'amidon, ont un index glycémique élevé et sont responsables d'une charge glycémique importante. Une alimentation riche en pommes de terre favorise-t-elle la survenue d'un diabète de type 2 ?

Afin de répondre à cette question, une équipe américaine s'est intéressée à ce sujet.
Aucun des sujets n'avaient de diabète et de maladie cardiovasculaire ou de cancer au début de l'étude. La consommation de pommes de terre était évaluée 4 fois par an par un questionnaire alimentaire et la variation de la consommation de pommes de terre tous les 4 ans était évaluée à partir des questionnaires consécutifs.

Au cours des 3 988 007 personnes/année de suivi, 15 362 nouveaux cas de diabète de type 2 ont été identifiés. Une consommation supérieure de pommes de terre, qu'il s'agisse de pommes de terre cuisinées, ou de pommes de terre bouillies, ou sous forme de purée ou encore de frites, était associée de manière significative à une augmentation du risque de diabète de type 2.

Ainsi, en comparaison avec une consommation d'un plat ou moins par semaine de pommes de terre, le hazard ratio poolé de diabète de type 2 était de 1.07 (IC 95 % : 0.97-1.18) lorsque les sujets en prenaient 2 à 4 plats par semaine et de 1.33 (1.17-1.52) lorsqu'ils en prenaient plus de 7 par semaine après ajustement pour les facteurs démographiques, de style de vie et les facteurs diététiques. De plus, les hazards ratios poolés de diabète de type 2 étaient différents suivant la façon dont les pommes de terre étaient consommées : en effet, lorsque l'on comparait les sujets prenant des pommes de terre 3 fois par semaine, le risque de diabète de type 2 était de 1.04 (1.01-1.08) lorsque les pommes de terre étaient cuisinées, bouillies ou en purée et montait à 1.19 (1.13-1.25) lorsqu'il s'agissait de frites. Lorsque les pommes de terre étaient remplacées par la même quantité de céréales complètes, le hazard ratio de diabète de type 2 pour 3 plats par semaine était de 0.88 (0.84-0.91). Enfin, en comparaison avec une consommation stable de pommes de terre, toute augmentation de la consommation de pommes de terre en 4 ans de plus de 3 fois par semaine était associée à un risque de 4 % supérieur de diabète de type 2.

En conclusion, une forte consommation de pommes de terre, particulièrement de frites, est associée à une augmentation du risque de diabète de type 2 indépendamment de l'IMC et d'autres facteurs de risque. En remplaçant les pommes de terre par des céréales complètes, on diminue le risque de diabète de type 2.

 

| Imprimer | E-mail

Sky Poker review bettingy.com/sky-poker read at bettingy.com